• 1

pelerinagestblaiseCette année, le traditionnel pèlerinage de la Saint-Blaise aura lieu le dimanche 7 février 2016. La messe sera célébrée à 10h30 à l’église de L'Hôpital Saint-Blaise. Après l’office, les fidèles seront invités à se joindre à la procession dans le village avec la statue de Saint-Blaise.

Saint Blaise était un évêque Arménien né vers la fin du IIIe siècle après JC à Sébaste (désormais connue sous le nom de Sivas en Turquie). Médecin de grande renommée auquel on attribue de nombreux miracles, il est désigné par le peuple pour succéder à l’évêque de Sébaste. Il se retire dans une caverne du Mont Argée afin d’échapper aux persécutions exercées par l’empereur Dioclétien sur les chrétiens. Sur ordre de l’Empereur, le Gouverneur Agricola fait arrêter Blaise de Sébaste. En route, il guérit un enfant entrain de s’étouffer avec une arrête de poisson puis fait ressusciter un porcelet emporté par un loup. A son arrivée, le Gouverneur le fait torturer puis décapiter.

  Souvent représenté coiffé d’une mitre d’évêque avec des peignes en fer (attributs de son martyr) et des bougies (lui ayant été apportées en prison), Saint-Blaise est connu pour soigner les maux de gorges et protéger le bétail. Aux XIe et XIIe siècles, le culte de Saint-Blaise s’étend à toute l’Europe, il devient un saint très populaire. Puis, en 1568 le Pape Pie V promulgue une bulle imposant l’office obligatoire de Saint Blaise le 3 février.

Le pèlerinage de la Saint Blaise serait l’un des plus anciens et curieux pèlerinages du Pays Basque. Trois jours durant, les pèlerins se rendaient à l’église de L’Hôpital Saint-Blaise. Au soir tombé, on mettait le feu aux tas de poils de vaches autour desquels les pèlerins se mettaient à danser. On raconte également que le son de la cloche de L’Hôpital Saint-Blaise permettait de guérir de nombreux maux, tels que des maux de tête ou de dents.

A L’Hôpital Saint-Blaise, le pèlerinage a désormais lieu le 1er dimanche de février et rassemble encore 100 à 150 personnes. Les rites de bénédiction et les prières pour la protection de Saint Blaise sur les hommes et les troupeaux perdurent. La cérémonie s’achève par l’imposition des mains et par le baiser du reliquaire de Saint Blaise.

 

facebook copie tw copie tripadvisor g copie
  • 1